Chasser en Charente

La biche, le chevreuil, le sanglier, le renard, par erreur, le lièvre et la perdrix, vous trouver tous les gibiers en Charente, et aussi le savoir-faire pour préparer des mets succulents, bien plus sains que cette viande d’abattoir qui a colonisé les rayons des supermarché ! Mais quelles sont les choses à savoir avant de tirer sur tout ce qui bouge ? Comment reconnaitre un faisan d’un vieux monsieur ? Comment accommoder les airelles, si difficiles à apprêter sans que leur amertume ne prenne le dessus sur la nourriture ?

Vous avez toujours rêvé d’assister à un lâcher de poulardes ou de grives pour vous changer des traditionnels banquets congratulés d’autorité ? Vous en avez marre des lâchers de colombes ? Courez en Charente avec Une Paris escort, et découvrez la vraie chasse, celle qui vous mouille les pieds autant que le dos, celle qui animera en vous la flamme du chasseur cueilleur qui sommeille en vous.

Pour pouvoir chasser, il est impératif que vous soyez équipés d’un permis de chasser, c'est-à-dire un papier démontrant que vous pouvez manier l’arme pour dégommer le perdreau, mais pas l’ennemi, car s’il y en a, ils sont toujours trop coriaces et présentent finalement peu d’intérêt sur le plan gustatif. En outre, il vous faudra éviter les balles perdues, erreurs de jeunesse des moins expérimentés, ou encore filles d’un apéro qui a commencé dès potron-minet…

Oubliez le tigre ou le lynx ! Des plus belles bêtes paissent dans nos bois, que vous pourrez manger cet automne à condition de leur avoir au préalable réglé leur sort par surprise, grâce au viseur à laser qui équipe le fusil du parfait beau-frère. Vous avez déjà pensé au drame que cela représenterait si les chasseurs abandonnaient leur activité, en terme de cuisine gastronomique ou de brasserie, surtout en automne ? La chasse fournit des produits et des services à l'industrie alimentaire et taxidermiste en amont, au moins autant qu’en aval. Les essais et les tirs de service sont effectués dans les principaux centres animaliers du monde, comprenant plus de quatre-vingts réserves appartenant à des sociétés et un réseau de plus de soixante partenaires licenciés.

A partir de cette empreinte mondiale, les ventes, mais aussi les services, sans oublier les petits secrets de fabrication et le filetage des munitions de la fin de l’été peuvent répondre à pratiquement toutes les exigences de la clientèle avec une gamme complète d'applications ci-dessus et en dessous de la tête de puits. Mais vous n’en reviendrez pas, enfin, si, on l’espère, au sens propre, bien sur. Au sens figuré, vous n’en reviendrez pas : marcher dans la rosée fraiche du matin tombée, les pieds encore engourdis par le sommeil trop court et les rêves éthyliques qui accompagne si bien le paté, même avant qu’il ne soit préparé. Avant qu’il ne soit pris, même : quand il court encore à quatre pattes dans les sou-bois. Oh ! Le beau paté ! Viens là, petit, petit, petit… Et la peste soit de ces maudits animaux trop maigres qu’ilo faut enterrer!