Être en sécurité pendant la période de chasse

La période de chasse approchaient, il est de bon aloi de respecter certaines règles de sécurité basiques, afin de préserver ceux qui vous entourent si vous êtes chasseur, ou vous-même si vous êtes promeneurs. En même temps que certains braves vont à la recherche du gibier, d’autres partent à la cueillette des champignons, d’où il ressort que l’on peut craindre pour soi quand on marche à travers bois. Ces recommandations valent aussi bien pour les chasseurs que pour tout le monde, armé d’un fusil ou équipé d’un panier à champignons.

D’abord, portez des couleurs vives, afin d’être vus de loin. Même les chasseurs, qui aiment le treillis militaire, n’hésitent pas à porter une casquette de couleur criante. La couleur qui traverse le mieux les ombres et les branchages reste l’orange fluo, de type habits de sécurité pour les ouvriers qui travaillent aux abords de la route. Le jaune fluo est aussi très porté, et relativement efficace, quoique selon la lumière, il est moins repérable de loin.

Ensuite, les chiens de chasse. Même biens dressés, ce qui est généralement le cas, car on n’improvise pas toutou pour la traque du gibier, il convient de respecter les règles de prudence en vigueur avec tous les chiens. Si vous vous promenez avec une tranche de viande en guise de collation, vous pourriez attiser l’ire d’un chien mal léché, frustré de n’avoir pas débusqué de gibier. Cela vaut aussi naturellement pour les chasseurs, mais c’est encore plus risqué si vous siroter une bouteille d’un fin nectar, ou d’un grossier breuvage : tout fait l’affaire d’un chasseur qui n’a pas rencontré le succès escompté. Dans ces cas-là, mieux vaut attendre le deuxième samedi su mois, car ces bois sont très fréquenté par les chasseurs à la va comme ça vient, les moins sûrs de tous.